Blog myPOS Conseils

Comment créer un business de food truck en France ?

Le concert vient de se terminer et vous êtes affamé. Heureusement, il y a un food truck à proximité avec de délicieux sandwichs. Vous vous laissez tenter et êtes agréablement surpris.e par la qualité !

Vous ne le savez peut-être pas, mais derrière ces food trucks il y a des chefs passionnés bourrés de talents et attachés à leur libertés.

En France, avec l’essor de la cuisine dite du monde, les restaurants nomades explosent.

De nos jours, la street food est partout – des salles de concert aux buffets de mariages en passant par les marchés ouverts saisonniers et éphémères etc.

Si vous êtes un restaurateur en herbe qui souhaite tester le marché avant d’ouvrir son restaurant physique, et que vous envisagez de démarrer une entreprise de food truck, lisez attentivement ce qui va suivre ! On va vous donner les conseils essentiels pour réussir votre lancement d’activité de food truck en France.

Commencez par faire votre étude de marché

Bien que physiquement moins imposants que les restaurants physiques, l’ouverture d’un food truck requiert une importante quantité de travail ainsi qu’une analyse financière en amont.

Il s’agit tout d’abord de trouver le parfait emplacement. Où comptez-vous offrir vos délicieuses friandises ? Serez-vous situé à un seul endroit où vous vous déplacerez au gré de la demande ?

De plus, votre entreprise de food truck a-t-elle un nom, un logo et un design ?

Vous devez également avoir un menu que vous serez prêt.e à proposer à votre clientèle.

Une fois que vous avez acquis ces bases, vous devez effectuer des recherches sur vos clients. Quelle est leur moyenne d’âge ? Sont-ils des hommes ou femmes ? Quel est leur revenu mensuel moyen ? Quels prix facturerez-vous pour votre offre et ces prix compenseront-ils toutes vos dépenses ?

Commencer par une étude de marché est un excellent moyen de déterminer s’il existe une demande pour votre concept de food truck. Après tout, cela ne sert à rien de copier les offres existantes – vous devez au contraire vous démarquer de vos concurrents pour ne pas vous retrouver dans un marché sursaturé.

Créez votre business plan

Si votre étude de marché s’avère concluante, vous êtes prêt à créer votre business plan. Mais qu’est-ce qu’un business plan et quelles informations contient-il ?

Business plan
  1. Executive summary : Un résumé concis de l’objectif principal de votre business ainsi que du besoin qu’il résout dans l’industrie alimentaire. Vous pouvez également ajouter des informations de votre étude de marché, en particulier sur ce qui vous distingue de vos concurrents.
  2. Description de l’entreprise : La forme juridique, la date de création, l’emplacement physique, etc.
  3. Analyse du secteur : sur la base de l’étude de marché, vous pouvez fournir ici des informations sur la taille de votre marché, ainsi que ses tendances. Vous pouvez également fournir une analyse des clients basée sur les données démographiques.
  4. Analyse des concurrents : Qui sont-ils ? Quels sont leurs points forts leurs points faibles ? Et comment pouvez-vous rivaliser avec eux ?
  5. Personnel : Combien d’employés sont nécessaires au bon fonctionnement du food truck ? Comment prévoyez-vous de les manager ?
  6. Projections à moyen et à long terme : Des informations relatives à la gestion opérationnelle de votre entreprise et à la manière dont vous allez en faire un business rentable.
  7. Stocks : Bien que de taille relativement petite, les camions de restauration vous permettent de stocker les outils et matières premières alimentaires. Ainsi, il est essentiel de tout répertorier pour faciliter la gestion et les inventaires.
  8. Plan marketing : Réussir du jour au lendemain est peu probable et vous devrez travailler dur pour acquérir et fidéliser des clients. C’est pourquoi vous avez besoin d’un plan marketing pour montrer à vos investisseurs et vos créanciers comment vous comptez vous y prendre. Par exemple, enverrez-vous des prospectus, aurez-vous un site Web qui annonce le prochain lieu où vous serez présent ? Qu’en est-il de l’utilisation des réseaux sociaux (Instagram, Facebook, …) pour promouvoir vos produits ?
  9. Plan financier : L’une des parties les plus importantes d’un business plan est sans doute l’analyse financière. Dans cette section, vous devez inclure des projections de revenus. Vous pouvez y ajouter une analyse des flux de trésorerie, des projections de rentabilité ainsi que des dépenses.
des terminaux de paiement quelque soit votre business

Achetez le terminal de paiement qui convient à votre entreprise !

Acceptez les cartes bancaires via votre TPE traditionnel ou intelligent et profitez d’un accès instantané a vos fonds.


Découvrir les offres

Obtenez les licences nécessaires

Toutes les entreprises doivent respecter les droits et devoirs qui les concernent. Vous devrez donc vous assurer d’obtenir toutes les licences dédiées au commerce alimentaire. Elles garantissent que votre activité s’exerce dans un cadre régulier, transparent et respectueux de la santé et la sécurité de vos clients. Ces licences sont de plusieurs ordres.

Il y a également les règles spécifiques à l’exercice d’une activité commerciale recevant du public. Il y a ensuite les normes particulières d’hygiène et de sécurité qui s’appliquent aux métiers de bouche en raison du risque accru de péremption ou de dégradation que représentent les denrées alimentaires. Elles s’imposent à tout restaurant sur le territoire français. Mais en plus, vous serez soumis.e à des règles liées à la nature itinérante de votre activité.

Il pourrait enfin y avoir, si votre activité est concernée, les autorisations de distribution d’alcool. Nous attirons votre attention sur le fait que ces licences sont à obtenir auprès de différentes autorités. Il s’agit donc d’une phase très bureaucratique qui peut s’avérer dense et quelque peu compliquée.

Elle n’en demeure pas moins cruciale est n’est en aucun cas à négliger si vous désirez commencer votre activité sur des bases saines. En effet, l’exercice de votre activité dans le non-respect des règles en vigueur ou sans avoir préalablement obtenu les licences nécessaires pourrait résulter en une fermeture temporaire ou même définitive de votre établissement.

Voici un aperçu rapide des licences dont vous aurez besoin :

  1. Une autorisation d’emplacement ou autorisation préalable d’occupation du domaine public : elle est à obtenir auprès de la mairie ou de la préfecture pour chaque emplacement que vous désirez occuper.
  2. Une licence de vente d’alcool : il existe en réalité deux licences possibles :
    • Une licence petit restaurant pour vendre des boissons de 1ère et 2ème catégorie (bière, vin, cidre)
    • Une licence restaurant pour vendre toutes les boissons à l’exception de celles de 4ème et 5ème catégories qu’il est interdit aux marchands ambulants de vendre.
  3. Déclaration auprès de la DDCPP (Direction Départementale en Charge de la Protection des Populations) : A l’aide du formulaire suivant : service-public.fr / cerfa 13984*03 si vous commercialisez des denrées alimentaires d’origine animale.
  4. Réglementation du véhicule : Il doit comme n’importe quel véhicule, être assuré et doit répondre aux normes d’établissements accueillant du public, consultables au lien suivant service-public.fr / règles ERP.
  5. L’hygiène et sécurité : il est impératif de respecter les règles figurant au lien suivant : service-public.fr / règles d’hygiène. Ensuite, si vous ne justifiez pas d’au moins 3 ans d’expérience à un poste de responsable dans le domaine alimentaire ou ne détenez pas un diplôme de niveau V (voir le lien suivant : Legifrance), vous devez suivre une formation hygiène (HACCP) auprès d’un organisme agréé. Au moins une personne dans l’équipe doit avoir suivi la formation.
  6. Dépôt du nom commercial : Vous devez vous assurer auprès de l’INPI que votre nom commercial est disponible et le déposer.
  7. Immatriculation de l’entreprise : Celle-ci doit s’accomplir avant de démarrer votre activité. Les formalités dépendent de la forme juridique (entreprise individuelle, EIRL, EURL, SASU, SARL, SAS…). Si vous êtes seul.e, vous pouvez créer une entreprise individuelle (EURL) ou devenir auto-entrepreneur. Si vous êtes plusieurs, la SAS (société par action simplifiée) ou SARL (société à responsabilité limitée) est à privilégier. L’immatriculation est à effectuer auprès du CFE (Centre de Formalité des Entreprises) compétent, à savoir celui où votre société est domiciliée.
  8. Si vous désirez vous déplacer hors de la commune de domiciliation, une carte de commerçant ambulant est nécessaire. Elle doit également être demandée auprès du CFE rattaché à la CCI (chambre de commerce et d’industrie) dont vous dépendez. Il est néanmoins une exception : si vous avez choisi de vous immatriculer comme artisan plutôt que commerçant, la demande est à effectuer auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Vous pouvez opter pour ce statut si vous vendez des produits transformés destinés à la consommation immédiate par opposition aux produits destinés à être conservés (chips, boissons en bouteille, etc.).
  9. Assurances : Une série d’assurances doit être souscrite à la fois pour le véhicule ou pour soi (responsabilité civile etc.). Certaines sont obligatoires car imposées par la loi, d’autres sont vivement conseillées afin de vous protéger vous et / ou votre fond de commerce en cas d’incident

Financement et gestion des paiements

C’est le moment de vous questionner sur la solution de paiement que vous souhaitez adopter. Vous devrez également vous assurer que votre entreprise est en mesure d’accepter tous les types de paiements. Compte tenu de la clientèle de plus en plus branchée technologie, vous devez y être préparé.

Voici quelques facteurs dont vous devrez tenir compte.

  1. Prêts personnels ou obtention de crédit : les coûts d’un food truck (qu’il s’agisse d’une location ou d’un achat) ne sont pas négligeables. Il vous faudra aussi penser au financement de vos matières premières, de vos équipements, de vos permis, etc. C’est pourquoi les prêts personnels, les prêts professionnels et les crédits bancaires existent.
  2. Obtenir un terminal de paiement : Traditionnels ou intelligents, ces appareils sont aujourd’hui essentiels pour ne manquer aucun client. Certains permettent d’imprimer des reçus tandis que d’autres les envoient à vos clients par SMS ou par courriel. Choisissez l’appareil qui convient le mieux à vos besoins. A chaque business ses solutions adaptées! C’est ici que vous trouverez l’ensemble des solutions de paiement que propose myPOS
  3. Paiement en ligne : vous pouvez également envoyer à vos clients des liens de paiement ou des demandes de paiement. Lorsqu’ils reçoivent le lien, ils peuvent cliquer dessus et effectuer le paiement.

Louer ou acheter un food truck ?

La question est essentielle et la réponse dépend elle, entièrement de votre situation.

Envisagez-vous d’exercer votre activité sur le long terme ou plutôt sur une courte période ?

Un food truck

Un food truck neuf coûte entre 50 000 et 100 000 € en fonction de l’équipement et des accessoires. Le prix d’une camionnette d’occasion  aménagée varie de 20 000 € à 50 000 €.

Si elle n’est pas aménagée, il faut également prendre en considération les coûts de conception et d’aménagement.

Marketing et présence sur le Web

Aucune entreprise ne peut survivre sans marketing. Que vous envisagiez d’utiliser des dépliants ou des moyens plus technologiques comme Instagram ou Facebook, vous devez avoir un maximum de visibilité.

Vous pouvez également créer un site Web, afin que vos clients puissent vous suivre chaque fois que vous vous rendez dans un nouvel emplacement ou si vous proposez des offres spéciales uniques.

Combien cela coûte-t-il de démarrer une entreprise de food truck en France ?

Voici les coûts de démarrage que vous devez prendre en compte.

  • Paie et RH
  • Frais de licence et de permis
  • Dispositif de point de vente
  • Publicité et marketing
  • Hébergement Web
  • Approvisionnements alimentaires et inventaire
  • Emballage et conception de camion
  • Équipement
  • Générateurs
  • Fournitures (serviettes, tasses, couverts, etc.)
  • Fournitures de bureau
  • Produits de nettoyage
  • Entretien et assurance des camions
  • Carburant
  • Assurance responsabilité civile
  • Réparations et entretien
  • Le food truck lui-même – qu’il soit loué ou acheté
  • Électricité et eau
  • Assurance entreprise et véhicule
  • Taxe sur les véhicules

Pour calculer vos bénéfices vous pourrez additionner ces coûts et les soustraire de vos revenus .

Les food truck festivals, l’étape incontournable pour développer votre business

La food truck festival

Une fois que vous aurez mis en place toutes les étapes précédentes, vous serez enfin prêt.e à vous lancer. Vous pourrez alors profiter de l’engouement autour des Food Truck Festivals pour booster de façon exponentielle votre nouveau business !

Qu’est-ce que les food truck festivals ?

Ce sont des festivals sur le thème de la gastronomie ayant lieu sur quelques jours (entre 3 et 4 jours généralement) et mettant à l’honneur la street food. Le but est d’offrir aux festivaliers un large choix de plats issus d’horizons différents ou au contraire d’une seule et même région mais qui dans tous les cas seront des plats de qualité. Y sont donc conviés des food truck par dizaines. Ces manifestations se tiennent sur d’immenses espaces champêtres ou même urbains quand elles ont lieu dans les grandes villes et peuvent rassembler jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de personnes. Actuellement en France on en compte jusqu’à une dizaine de food truck festivals par an. Enfin, pour accroître l’attractivité de ces manifestations, des concerts et activités culturelles figurent au programme.

Pourquoi participer à un food truck festival pourrait booster votre business de food truck ?

Pour un gérant de food truck, le food truck festival est une véritable aubaine. En effet, il bénéficiera d’une multitude d’avantages :

  • Une visibilité accrue : en seulement quelques jours, son enseigne sera vue par des dizaines de milliers de clients potentiels
  • Un bond de son chiffre d’affaires : les festivaliers restant généralement sur place pendant plusieurs jours, leur seule source de nourriture sont les food trucks présents. C’est pour cela que, par sa simple présence votre food truck attrayant est certain de servir plusieurs centaines voire milliers de plats par jou r.
  • Une opportunité unique de fidéliser une clientèle : si vous parvenez à régaler les personnes présentes, vous pourrez transformer cette occasion ponctuelle en avantage à long terme. Comment ? En prévoyant une grande quantité de carte de votre enseigne sur lesquelles se trouvent votre site internet ou un QR code que les clients satisfaits pourront scanner afin de voir les dates auxquelles vous serez à proximité de chez eux dans les mois qui viennent. De plus, les festivals attirant généralement des personnes de partout en France, vous pourrez gagner des clients où que vous alliez .
  • Une possibilité d’y retourner : si à la fin du festival vous avez bien travaillé et que  les organisateurs ont été satisfaits, vous serez en position de force pour être présent.e à l’édition suivante et ainsi booster à nouveau votre activité. Mieux encore, certains organisateurs sont à la tête de plusieurs festivals partout en France, ce qui pourrait vous permettre de renouveler cette opération très lucrative plusieurs fois par an et à différents endroits sur le territoire français !

Comment être présent à un food truck festival ?

Après avoir lu ce qui précède, vous devez probablement vous demander comment vous y prendre pour participer à ce genre de festival. La réalité est que l’organisation de ces manifestations étant souvent d’initiative privée et / ou associative. Il n’existe pas une procédure formelle de candidature applicable à tous les festivals. Il vous faut donc prendre contact avec les organisateurs un par un via les sites internet consacrés aux différents festivals. Il est recommandé de le faire plusieurs mois voire un an avant l’évènement. A cela deux raisons :

  • La perspective des retombées positives pour les gérants de food trucks rendent les places très demandées et généralement très rapidement pourvues. Il est donc nécessaire d’être parmi les premiers à postuler pour maximiser ses chances d’être retenu.
  • Les festivals requièrent une organisation considérable, c’est pour cela que l’ouverture des candidatures pour les food trucks a généralement lieu bien en amont.

Une fois le contact établi, les organisateurs vont s’assurer que vous remplissez une série de conditions parmi lesquelles :

  • Que votre concept culinaire est en accord avec le thème prévu. Par exemple, si vous vendez des hot dogs alors que le thème du festival c’est la nourriture asiatique, vous n’aurez pas votre place.
  • Que votre activité est bien en règle et a obtenu toutes les licences et agréments nécessaires (voir plus haut la partie « Obtenez les licences nécessaires »)
  • Que votre cuisine satisfait aux standards de qualité du festival. Ils organiseront pour cela une séance de dégustation à laquelle vous devrez prendre part.

Ces 3 conditions seront généralement des pré-requis quel que soit le festival. S’ajouteront des conditions particulières à chaque organisation

Aperçu des principaux festivals de food truck en France en 2022

Miam Street Food Festival de Cluses du 23 au 25 septembre

En misant sur les produits locaux et de saison, les organisateurs Laurie Marullaz et Thomas Maxheim ont pris le pari de la qualité. Ils s’engagent à faire appel à des chefs affectionnant la cuisine artisanale et partageant leur philosophie. Enfin, pour boucler la boucle, ils ont fait appel à des partenaires commerciaux soucieux d’aider les petits entrepreneurs et de soutenir les commerces locaux. C’est le cas de myPOS. En effet, cette année encore, les gérants de food trucks présents pourront compter sur myPOS pour leur fournir des solutions d’encaissement des paiements. Ils pourront choisir parmi la panoplie de produits le terminal de paiement plus adapté à leurs besoins à partir de 9.90€ HT. Plus encore ? Ils pourront télécharger l’application myPOS Glass qui leur permettra d’encaisser les paiements à l’aide de leur smartphone Android !

Le Saint-Maur Food Truck Festival du 9 au 11 septembre

Pour la 5ème année consécutive, Saint-Maur-des-Fossés accueille la plus grande manifestation en France consacrée à la Street Food. Comme chaque année, les organisateurs sont désireux de régaler les papilles des 35 à 40 000 visiteurs attendus sur les 3 jours. Ils mettent pour cela en lumière une cuisine artisanale basée sur des produits locaux. De plus, le respect de l’environnement est à l’honneur avec un stand spécifiquement dédié au développement durable. Cela en plus des animations habituelles : DJ, jeux pour enfants, programmation culturelle… sans compter l’habituel food truck show qui fera la promotion et donnera de la visibilité à la cinquantaine de food trucks partenaires de l’évènement. Cela concrétisera encore un peu plus la prophétie du chef étoilé Thierry Marx, président d’honneur de Street Food en Mouvement : « La Street Food est une vraie alternative à la malbouffe, un puissant moteur d’intégration dans la société. La Street Food, c’est l’avenir ! »

Les food trucks qui prennent part à la manifestation partagent les engagements des organisateurs. Signe distinctif de ce festival, il est ouvert à tous types de trucks, pas uniquement les food trucks alimentaires .

Pour la 4ème année consécutive, il est organisé sur la place des Marronniers. Avec ses 35 000 m2, ce lieu n’est rien de moins que le plus important espace d’Ile-de-France derrière la Place de la Concorde .

Lyon Street Food Festival du 23 au 26 juin

Organisé aux anciennes usines Fagor Brandt, il compte une centaine de chefs et d’organisateurs, une quinzaine d’artistes qui vont régaler les papilles et les oreilles des milliers de festivaliers attendus. La particularité de ce festival ? L’ouverture des frontières. Sont à l’honneur cette année : la Vallée de la Gastronomie allant de Dijon à Cassis, Bruxelles, mais aussi l’Afrique et l’Asie !

En conclusion

Créer un business de food truck requiert un gros investissement personnel, mais si vous avez la volonté et la motivation pour y aller, cela peut être réellement intéressant. Cela vous permettra non seulement de tester de nouveaux plats si vous êtes un chef en herbe, mais également de créer à terme votre restaurant physique grâce à l’expérimentation de différents plats, prix et emplacements

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3