Blog myPOS Conseils

Business plan pour la vente au détail

Même si le commerce électronique s’est vraiment développé ces deux dernières années, il existe toujours une forte demande pour des magasins physiques dans nos communautés.

Ces magasins donnent aux clients la possibilité de voir, de sentir et de toucher les produits, de les essayer et, d’une manière générale, de vivre une expérience d’achat comparativement plus “réelle”, avec une touche humaine.

Si vous êtes un entrepreneur désireux de créer votre propre magasin de détail, votre toute première action doit être de créer votre business plan pour un magasin de retail.

Vous vous demandez ce qu’est un business plan pour le commerce de détail, pourquoi vous en avez besoin et comment le créer ? Ce blog couvre tout ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce qu’un business plan pour le commerce de détail?

Bien qu’il existe de nombreux types de plans d’affaires, celui d’ un magasin de détail est un peu différent des autres. Pourquoi ? Parce qu’il est spécifiquement destiné à la création d’une entreprise de retail.

Ses caractéristiques propres qui la distinguent de nombreuses autres entreprises sont les stocks, le réassort des magasins, l’approvisionnement et les chaînes de production, l’exécution des commandes, les livraisons et même les retours clients.

Mais qu’est-ce qu’un business plan pour le commerce de détail ? Il peut être décrit comme une “image en instantané de votre entreprise”, un “plan de croissance”, un document de “prévision et de planification”, un “plan stratégique” et bien d’autres encore. Mais en fin de compte, c’est le document où vous transférez toutes vos idées sur votre magasin de détail, de votre tête au papier. C’est là que vous créez la feuille de route pour le voyage à venir et cela demande une attention particulière, beaucoup de votre attention et de vos efforts ainsi que du temps.

Pourquoi auriez-vous besoin d’un business plan pour la vente au détail?

La plupart des personnes bienveillantes vous diront que la création de votre business plan pour un magasin de retail a pour objectif principal d’attirer le financement des investisseurs ou des prêteurs auxquels vous vous adresserez pour financer votre future entreprise. Cependant, un business plan pour le commerce de détail est bien plus que cela. Il doit être considéré comme un document à multiples facettes qui ne vous aide pas seulement à obtenir un financement, mais qui garantit également que vous.. :

  • Décrivez clairement l’ensemble de votre stratégie opérationnelle, du début à la fin.
  • Avez un plan d’action clair et concis
  • Vous donne une direction claire
  • Vous aide à rester sur la bonne voie
  • Adaptez à la croissance et au changement de l’entreprise
  • Déterminez quelle est votre proposition de vente unique
  • Identifiez les menaces et les défis et proposez des solutions et des stratégies d’adaptation.
  • Fixez des objectifs SMART à court et à long terme
  • Évaluez vos performances au regard de la concurrence
  • Et bien d’autres raisons encore.

Comment établir un business plan pour un magasin de détail ?

Dans le paysage commercial, un magasin de détail est un acteur d’un genre particulier. En tant que tels, les commerces de détail se distinguent des autres organisations commerciales par leur nature, leurs clients, leurs opérations et bien d’autres choses encore.

En fait, pour créer un business plan pour un magasin de détail, vous devez tenir compte simultanément d’une série de facteurs afin de créer ce document précieux.

Par exemple, vous devrez non seulement bien connaître votre marché cible, mais aussi vos concurrents. En outre, vous devrez disposer d’une stratégie de marketing vraiment bien pensée et de prévisions financières réalistes. Mais si tout cela vous paraît bien lourd, ne vous inquiétez pas. Nous avons décomposé ci-dessous les différentes étapes et sous-sections à créer pour vous afin de simplifier le processus et de le rendre plus facilement gérable. Regardons de plus près.

Executive summary

L’Executive summary est la toute première page de votre business plan en retail. Il ne dépasse pas une page car son objectif principal est, comme son nom l’indique, de résumer tous les points principaux de chaque rubrique distincte qui suit dans le business plan.

Il est donc fortement recommandé d’utiliser cette section tout en étant concis, et de la rédiger en dernier.

Description de l’activité/de l’entreprise

Dans cette partie de votre business plan, vous devez définir le type d’entreprise que vous envisagez de gérer. Il s’agit notamment de la structure juridique de votre entreprise. En outre, vous voudrez créer et formuler la mission, la vision et les objectifs de l’entreprise.

Que voulez-vous atteindre en fin de compte et où voyez-vous votre entreprise à l’avenir ?

Analyse de l’industrie

Ensuite, la recherche préalable plus sérieuse entre en jeu dans la sous-section de l’analyse de l’industrie.

Ici, vous devrez étudier votre secteur d’activité dans son ensemble. Parmi les facteurs à prendre en compte, citons la taille et la valorisation du secteur, sa courbe ascendante ou son creux, les projections de croissance du secteur dans le(s) lieu(x) que vous avez choisi(s), le type d’acteurs du secteur auxquels vous êtes confronté, leur taille et leur pénétration du marché, etc.

Analyse concurrentielle

Une fois que le secteur dans son ensemble a été analysé, il est temps de creuser davantage et de découvrir qui est votre concurrent. Le secteur du commerce de détail est très diversifié, mais il est aussi incroyablement compétitif.

Vous devez connaître parfaitement les arguments de vente uniques de vos concurrents, savoir qui ils ciblent et comment, si leurs efforts de ciblage sont fructueux, ce que vous prévoyez d’offrir qu’ils n’offrent pas (quel est votre argument de vente unique ou votre avantage concurrentiel) et d’autres considérations similaires.

Analyse du marché/client

Bien entendu, une fois que vous avez couvert la concurrence, vous devez également segmenter votre public ou vos clients potentiels. S’il est agréable de penser que tout le monde est votre client potentiel, c’est rarement le cas.

La segmentation de la clientèle passe par la création de “personas”, avatars d’acheteurs. Il s’agit de représentations fictives de votre acheteur idéal. Cette représentation tient généralement compte du sexe, de l’âge, du profil socio-économique, du niveau de revenu, de la démographie, des intérêts, des points sensibles, des passe-temps, etc.

Produits

Vous avez peut-être une idée très précise des produits que vous comptez proposer, mais avez-vous envisagé les possibilités de ventes croisées et incitatives ? Par exemple, si vous envisagez de vendre des vêtements, proposerez-vous également des chaussures, des sacs à main, des ceintures, des nœuds, des accessoires, etc.

Vous pensez peut-être que vous serez un magasin spécialisé ne vendant qu’une poignée d’articles, mais vous devez rendre l’expérience d’achat de votre client aussi simple que possible en lui offrant le plus de choses possibles à partir d’un seul endroit et ne manquer aucune occasion de gagner encore plus grâce aux possibilités de ventes croisées et incitatives.

Stratégie de vente et de marketing

Une fois que vous avez identifié votre client idéal, il est temps de mettre au point une stratégie de marketing. Ce processus peut s’avérer compliqué car, à notre époque, le marketing se fait généralement de manière numérique. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas utiliser les canaux de marketing hors ligne, mais vous ne devez pas non plus les ignorer. En outre, il est essentiel d’être présent sur les réseaux sociaux.

Il es également nécessaire de collecter des données sur les clients et de constituer une liste d’adresses électroniques afin de les fidéliser, de communiquer de nouvelles offres ou remises et, plus généralement, de profiter de l’occasion pour raconter à votre public l’histoire de votre marque, c’est-à-dire la raison d’être de votre entreprise.

Les autres aspects à prendre en compte sont les efforts d’optimisation des moteurs de recherche locaux, le développement d’un site web, la création éventuelle d’un blog au contenu utile, l’utilisation de publicités payantes et l’utilisation stratégique des relations publiques.

Projections financières

La section financière est de loin la plus difficile à créer dans votre business plan de vente au détail. En effet, vous devez tenir compte des prévisions et projections à court et à long terme de la croissance financière de votre entreprise.

Vous aurez besoin d’états des flux de trésorerie, de déterminer à quel moment vous prévoyez d’atteindre le seuil de rentabilité, de combien vous aurez besoin pour démarrer l’entreprise, de combien vous aurez besoin pour survivre les deux premiers mois pendant que votre entreprise décolle, de prévisions mensuelles des ventes et des revenus et de tout ce qui relève de la finance.

Schéma opérationnel

Le schéma opérationnel détaille la manière dont vous envisagez de mener votre activité au quotidien, ainsi que sur le long-terme. Les facteurs à prendre en compte ici comprennent des éléments de base tels que les jours et horaires d’ouverture de votre magasin, l’identité de vos fournisseurs et la manière dont vous acheminerez le stock ou l’inventaire vers votre magasin.

Parmi les autres aspects à prendre en compte figurent les équipements dont vous aurez besoin pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise. Un exemple souvent négligé est la nécessité de répondre à une clientèle de plus en plus démunie d’argent liquide grâce à l’utilisation de technologies telles que les terminaux de point de vente ou les machines/lecteurs de cartes.

Lorsque vous choisissez votre fournisseur de terminaux de paiement, assurez-vous qu’il vous offre les meilleures conditions, telles que le règlement instantané des fonds et des avantages gratuits, comme une carte professionnelle que vous pouvez utiliser immédiatement pour accéder aux fonds que vous avez gagnés grâce à vos ventes.

Gestion et propriété

Dans cette section de votre business plan pour la vente au détail, vous devez fournir des informations sur vous-même (le propriétaire), sur vos partenaires éventuels, sur la structure de gestion de votre entreprise et sur le personnel de l’établissement.

Vous pouvez également fournir une copie de votre CV et rappeler l’expérience, les compétences, les connaissances ou les idées que vous apportez et qui aideront votre entreprise à se positionner de manière compétitive dans le secteur que vous avez choisi.

Annexe

Comme son nom l’indique, l’annexe est la dernière partie du business plan de vente au détail où vous fournissez tous les documents justificatifs. Il peut s’agir de contrats avec vos fournisseurs, d’un plan marketing détaillé, d’informations sur les ressources humaines et le personnel et de tout ce qui soutient votre idée.

Dernières réflexions

Bien que vous puissiez rechercher un business plan pour la vente au détail en ligne, ces 11 sous-sections sont les plus importantes à inclure. Il existe de nombreux modèles en ligne et si certains peuvent inclure de nouvelles sections tout en en excluant d’autres, ce sont ceux-là que vous ne devez pas ignorer. Elles constituent l’épine dorsale de votre business plan de vente au détail et sont essentiels pour présenter une stratégie commerciale complète et bien pensée aux investisseurs potentiels, tout en vous donnant une grande clarté sur votre entreprise commerciale à venir.

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies