Blog myPOS Conseils

Célébrons la journée de l’entreprenariat feminin

La journée de l’entreprenariat feminin est célébrée tous les ans le 19 novembre. Ce jour-là, les femmes entrepreneures à travers le monde sont mises à l’honneur. Notre civilisation étant composée d’un nombre de femmes presque égal au nombre d’hommes, il est important de veiller à ce que les femmes  bénéficient d’un soutien pour la création d’entreprises. Cela contribuera à les mettre au même niveau que leurs homologues masculins. Outre le fait que les femmes représentent environ la moitié de la population mondiale, il peut également être intéressant de noter qu’environ 85 % de tous les achats, et près de 20 000 milliards de dollars de dépenses mondiales, concernent les femmes. Malgré ces importantes statistiques, les femmes ne gagnent toujours qu’environ 10 % des revenus mondiaux et cela doit changer. C’est l’une des raisons pour lesquelles la Journée de l’entrepreneuriat féminin a été créée.

Pour la petite histoire… 

Une brève explication est nécessaire afin de mieux comprendre comment cette célébration a vu le jour.

Tout a commencé avec l’auteure sociale et humanitaire Wendy Diamond, qui s’est portée volontaire auprès de la Fondation Adelante, qui fournit des microcrédits aux femmes démunies du Honduras. 

Inspirée par son expérience en Amérique centrale, elle a lancé un mouvement visant à autonomiser les femmes et à lutter contre la pauvreté en créant Women’s Entrepreneurship Day Organisation (WEDO). Cette organisation a été créée en 2013 en tant qu’ONG. L’un de ses principaux objectifs était de “mettre en lumière le plein potentiel des 250 millions de filles qui vivent dans la pauvreté dans le monde et qui méritent une chance.”

Un an plus tard, WEDO organisait sa première Journée de l’entrepreneuriat féminin à New York, au siège des Nations unies. L’idée était de créer une base de soutien solide pour aider les femmes à bénéficier de chances justes et équitables, afin d’avoir un impact plus important dans leur pays, de contribuer à la croissance économique et d’être une source d’inspiration pour les autres. 

Quelques statistiques pour les passionnés de chiffres : 

Selon la Commission européenne, “les femmes entrepreneures représentent 29 % des entrepreneurs (11,6 millions) en Europe”. Qui plus est, les femmes du continent représentent la majorité des entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée, soit 78 %. Globalement, les principaux domaines d’activité où l’on trouve des femmes entrepreneures sont la santé et l’action sociale, les services et l’éducation.  

Mais qu’en est-il au Royaume-Uni ?

Le rapport 2020 de l’UENI sur le genre et les petites entreprises révélait qu’en pourcentage du nombre total de propriétaires d’entreprises, les femmes représentaient 32,37% alors que les hommes étaient à 67,63%. Ces informations ont été basées sur un panel de plus de 22 000 PME.

En ce qui concerne la taille de l’entreprise, 37,70% des femmes travaillaient seules dans leur entreprise, 27,14% avaient un à deux employés, tandis que 23,44% avaient plus de quatre employés.

Qu’en est-il des différents secteurs d’activité ? Selon le même rapport, “les femmes continuent de représenter la grande majorité des entreprises du secteur de la coiffure et de la beauté, les entreprises dirigées par des femmes représentant 76,08 % du secteur.” 

Les secteurs de l’événementiel, des biens de consommation et du bien-être suivent de près. Quant aux secteurs du textile  et de l’alimentaire, ils présentent un équilibre relatif entre les hommes et les femmes. Enfin, “les femmes sont nettement sous-représentées dans la gestion des entreprises basées dans les secteurs de l’électronique et des appareils ménagers mais également concernant les services de construction, d’entretien d’extérieur et de jardinage.” 

Prête à développer votre projet d’entrepreneure ? 

Voici quelques raisons de vous lancer :

  1. Vous aurez plus d’indépendance : A vous de décider, quand, comment, et où.
  2. Vous pourrez enfin laisser place à vos ambitions et vos passions
  3. Vous bénéficierez d’une plus grande flexibilité dans le choix de votre lieu de travail.
  4. Vous aurez la possibilité d’avoir un meilleur contrôle sur vos revenus.
  5. Vous serez motivée et le resterez 
  6. Vous pourrez contrôler votre emploi du temps et votre mode de vie
  7. Vous pourrez commencer avec le minimum
  8. Vous deviendrez une experte dans votre domaine
  9. Vous élargierez vos compétences créatives
  10. Vous aurez moins l’impression de travailler ! 

Quelques conseils pour lancer son entreprise : 

Si vous ne voulez pas vous jeter dans le grand bain, mais préférez commencer par vous mouiller les orteils, c’est tout à fait possible. Vous pouvez, par exemple, demander l’avis d’un mentor ou d’un coach commercial. Ils ont généralement une grande expérience derrière eux et peuvent vous aider à trouver votre voie.

Il est également important de rencontrer des personnes partageant les mêmes idées. Vous pouvez le faire en vous créant un réseau.

Vous pouvez vous faire assister par ce que les anglophones appellent un “accountability partner” et que faute d’appellation plus sexy on traduira ici par “partenaire de responsabilité”. Ce partenaire est destiné à ceux qui ont besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire pour atteindre leurs objectifs et les aider à tenir leurs propres engagements.

Ensuite, renseignez-vous sur ce que votre communauté locale met en place pour les nouvelles petites entreprises. Il existe peut-être des services municipaux ou commerciaux dont vous n’avez pas connaissance et qui pourraient être la perle rare pour vous aider à démarrer – qu’il s’agisse d’un prêt commercial, d’une aide à la rédaction de votre business plan ou simplement de conseils, tout n’est pas bon à prendre, mais presque.

Pensez également aux aspects techniques. Par exemple, si vous lancez une activité en ligne, vous devrez revoir les principes de base du marketing, suivre des cours sur les médias sociaux, vous familiariser avec Google Analytics, concevoir et développer un site Web.

Un petit conseil : le développement d’un site Web peut être très compliqué, alors pourquoi ne pas essayer un créateur de site Web de e-commerce gratuit, comme myPOS Online ?

Enfin, il est important de veiller à vos besoins et à votre développement personnel. Si vous aimez lire, investir dans des livres pour vous aider à atteindre vos objectifs, écouter des podcasts, regarder des vidéos ou tout autre contenu qui vous aidera à vous motiver et à vous sentir en phase avec vous-même et vos projets. 

Conclusion : 

La Journée de l’entrepreneuriat féminin est l’occasion de célébrer nos mères, nos sœurs, nos filles, nos amies et tant d’autres dans le monde des affaires ! Bien qu’elles représentent environ la moitié de la population, les contributions économiques des femmes ont encore du chemin à parcourir. Alors qu’au Royaume-Uni, le rapport entre les femmes et les hommes entrepreneurs est d’environ 1:3, il y a encore de la place pour une évolution. Si vous êtes prête à rejoindre le monde de l’entrepreneuriat, nous vous encourageons à faire le grand saut et à poursuivre vos objectifs et aller au bout de vos rêves les plus fous ! 

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3