Blog myPOS Conseils

Guide complet pour la conversion dynamique de devises

L’économie mondiale ne cesse de croître : la nécessité de simplifier les paiements internationaux se fait de plus en plus évidente. La conversion dynamique de devises (CDD) apporte une réponse à ce problème. Ce service, qui propose un taux de change fixe et garantit le montant final de la facture, présente sans aucun doute de nombreux avantages pour les entreprises et les clients. Pour que les deux parties profitent pleinement de ce service, il est important de comprendre son fonctionnement.

Qu’est-ce que la CDD, quel est son fonctionnement et présente-t-elle des risques de rétrofacturation ? Cet article répond à toutes ces questions.

Qu’est-ce que la conversion dynamique de devises ?

La conversion dynamique de devises est un service de paiement fournit par les distributeurs et leurs marchands. Il permet aux titulaires de cartes étrangères de choisir de payer dans la monnaie locale ou dans leur monnaie de facturation. 

La CDD permet d’éliminer toute ambiguïté concernant le montant final à payer, car il est possible de comparer le total dans les deux devises et de prendre une décision éclairée. De plus, le client n’aura pas de doute sur ses dépenses au moment de l’achat. 

Il est toutefois important de noter que le choix appartient au titulaire de la carte.

Comment fonctionne la CDD ?

Le fonctionnement de la conversion dynamique de devises repose sur la conversion de la devise locale en celle du titulaire de la carte. Le traitement de ce type de transaction ne présente pas de difficultés et nécessite peu d’étapes. Le TPE déclenche automatiquement le service au point de vente lorsqu’il détecte une carte étrangère. Le choix du client est la seule action requise.

Tous les marchands myPOS disposent du service de CDD de manière gratuite. La seule condition pour en bénéficier est que la devise de facturation du titulaire de la carte soit prise en charge par myPOS.

Pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement de la conversion dynamique de devises, nous avons détaillé les étapes du processus ci-dessous :

  1. Le client passe sa carte dans le lecteur de bande magnétique du TPE ou la pose sur le lecteur sans contact.
  2. L’appareil détecte que la carte n’est pas dans une devise locale et déclenche l’option de manière automatique.
  3. Le montant dans la devise locale, dans la devise de facturation et le taux de change s’affichent sur l’écran du TPE ou sur celui du boîtier. Selon l’appareil utilisé, il se peut que le client ait à faire défiler le texte pour lire toutes les informations.
  4. Le titulaire de la carte considère les deux options, choisit la devise dans laquelle il souhaite effectuer le paiement et confirme la transaction.

Si l’option CDD a été choisie, le reçu indiquera le montant de l’achat dans la devise locale, le taux de change appliqué et le montant dans la devise du titulaire de la carte.

Il est important de noter que le titulaire a le droit d’annuler l’achat et de traiter le paiement comme une transaction non CDD avant qu’elle ne soit autorisée.

Quels sont les avantages des transactions CDD ?

La conversion dynamique de devises présente de nombreux avantages pour les entreprises et les clients, qui ont tous deux à y gagner. Voici quelques exemples d’avantages :

  • Amélioration de la satisfaction et de la fidélité des clients

En étant souple et transparent avec vos clients, et en leur proposant plus d’options, vous améliorez leur expérience. Cela permet d’ augmenter la fidélité de vos clients et d’encourager une activité récurrente.

  • Comparaison du montant dans les deux devises

Grâce à la possibilité de voir le montant de l’achat à la fois dans la devise locale et dans leur devise nationale, les clients peuvent évaluer le taux de conversion et décider en connaissance de cause de ce qui leur convient le mieux.

  • Taux de change fixe

L’un des avantages les plus évidents des transactions CDD est le taux fixe. Il offre aux clients la sécurité de connaître le montant exact qu’ils paient au moment de l’achat, sans avoir à se soucier de la gestion de plusieurs devises ou des taux de conversion.

  • Taux de change préférentiels

Le taux de change appliqué lors de telles transactions s’avère souvent plus favorable pour le titulaire que celui qui sera appliqué ultérieurement par l’émetteur de la carte. Si un achat est traité comme étant non CDD, le taux de change peut s’avérer plus élevé que prévu en raison de frais supplémentaires après l’achat.

  • Réduction des litiges et des rétrofacturations

Sans CDD, les paiements internationaux peuvent cacher un risque plus élevé de rétrofacturation. En effet, un client peut très bien ne pas reconnaître un paiement car le montant lui paraît plus élevé que prévu. 

Comment éviter les rétrofacturations CDD

Des rétrofacturations peuvent avoir lieu sur des transactions CDD lorsque le titulaire de la carte ne reconnaît pas le paiement. Cela peut se produire pour deux raisons : le titulaire n’a pas totalement compris le fonctionnement de la CDD ou ce n’est pas lui qui a sélectionné l’option. Voici quelques conseils pour éviter les rétrofacturations :

  • Donnez des informations à tous les membres de votre personnel sur le service afin qu’ils sachent comment réagir en cas de transaction internationale.
  • Soyez toujours honnête, instructif et transparent avec vos clients.
  • Ne sélectionnez jamais l’option par défaut, surtout sans le consentement du titulaire.
  • N’essayez pas d’influencer la décision du client concernant le service.

Conclusion

La conversion dynamique de devises est un service qui permet aux titulaires de cartes internationales de choisir, au point de vente, de payer dans la devise locale ou dans la devise de facturation. Le service est gratuit et propose généralement des taux de change préférentiels. 

Pour bénéficier de ce service, le client doit simplement sélectionner sa devise nationale lorsque l’option apparaît sur l’écran du lecteur de cartes. Les marchands, quant à eux, se doivent d’aider leurs clients à prendre une décision éclairée concernant le service CDD, mais jamais de choisir l’option par défaut ou sans consulter le titulaire de la carte au préalable.

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3