Blog myPOS Conseils

La différence entre freelance et auto-entrepreneur

  1. Qu’est-ce qu’un freelance ?
  2. Comment devenir freelance ?
  3. Peut-on être freelance au statut auto-entrepreneur ?
  4. Quels sont les avantages de l’inscription en tant qu’auto-entrepreneur ?
  5. Les services de myPOS pour les indépendants

Si vous avez pour objectif de lancer votre propre entreprise, vous serez inévitablement confronté à la question de sa structure. De nombreux créateurs sont découragés par les nombreuses règles et réglementations qui accompagnent la gestion d’une entreprise. Si vous avez l’intention de devenir un auto-entrepreneur ou de vous lancer dans le freelancing en France, voici ce que vous devez savoir sur votre régime fiscal.

Cet article vous permettra de comprendre en quoi consiste le statut d’auto-entrepreneur et la différence avec le fait d’être freelance.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Un freelance est une personne qui travaille pour elle-même. Cette personne est généralement indépendante, mais ne travaille pas nécessairement toute seule. Le freelance travail parfois au sein d’une équipe. En général, il s’agit d’une personne qui n’a pas d’employeur lorsqu’elle travaille, mais qui exerce pour son propre compte.

Les freelances ne sont pas employés dans une entreprise. Ils peuvent proposer leurs services à des entreprises ou à des particuliers afin d’être rémunérés pour leur expertise. D’autre part, un freelance peut être considéré comme un entrepreneur car il possède sa propre entreprise ou société. Le terme “freelance” désigne l’activité d’une personne qui travaille pour elle-même, plutôt que pour une entité (personne ou entreprise).

Le marché des freelances est en pleine croissance, car de plus en plus de personnes décident d’adopter ce statut. Ce dernier présente à la fois des avantages et des inconvénients. Si vous voulez savoir si le métier de freelance est fait pour vous, lisez ce qui suit et découvrez ce que vous devez savoir à ce sujet.

Ouvrez un compte pro en ligne

Un compte pro multidevise gratuit avec un IBAN dédié !

Accès instantané aux fonds de tous les canaux


Voir plus ➔

Les freelances ont de nombreux profils différents : Certains sont spécialisés dans la conception graphique, d’autres dans la programmation ou même dans la traduction. Cette diversité offre de nombreuses opportunités à ceux qui veulent devenir freelance. Vous pouvez être tenté par ce type de travail car il vous permet de travailler où vous voulez sans être supervisé par quelqu’un et sans avoir d’horaires fixes.

Mais il y a aussi des inconvénients qu’il ne faut pas oublier : La couverture sociale n’est pas là même donc si vous tombez malade ou avez un accident, vous aurez un soutien moindre de la part du gouvernement.

Le statut de freelance présente également des inconvénients financiers : Tout d’abord, vous ne serez payé que lorsque quelqu’un commandera vos services ; ensuite, vous devrez payer des impôts qui peuvent être très élevés.

Comment devenir freelance ?

Les freelances sont des prestataires de travail indépendants qui sont libres de décider du temps qu’ils consacrent à chaque client, à condition de respecter les délais et les conditions de leurs contrats. Les démarches pour devenir freelance sont assez simple : il faut être une personne morale (société, association, entreprise) ou un entrepreneur individuel (auto entrepreneur). Puis s’inscrire en ligne auprès de l’INSEE.

Après cette inscription, vous pouvez démarrer votre activité en signant des contrats avec vos clients. Vous pouvez travailler à domicile ou dans un bureau. Enfin, vous devez émettre des factures pour vos services et classer vos reçus pour les dépenses engagées dans le cadre de votre activité de freelance.

ll existe différents statut pour l’activité de freelance en France. Si vous avez l’intention de vous mettre à votre compte, plusieurs options s’offrent à vous pour structurer cette activité :

  • Auto-entrepreneur
  • EI (Entreprise Individuelle)
  • SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) ou SAS (Société par Actions Simplifiée)

Autre statut qui n’est pas forcément recommandé, mais qui reste possible : EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) et EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée).

Peut-on être freelance au statut auto-entrepreneur ?

Il faut parfois s’occuper de beaucoup de paperasse et de comptabilité, et il peut être difficile de se concentrer sur le travail lui-même. En outre, il faut obtenir un grand nombre de permis et de licences avant de créer une entreprise.

Le statut d’auto-entrepreneur permet aux gens d’être indépendants sans tous ces problèmes. Cette solution permet de choisir le statut de freelance afin de bénéficier d’un régime fiscal et comptable simplifié. Que vous souhaitiez travailler pour vous-même ou pour une autre entreprise, ce statut est fait pour vous.

L’intérêt de ce statut est de simplifier la vie des freelances en leur permettant d’être moins imposés, ce qui leur offre plus de flexibilité. Le gouvernement français espère que cela encouragera les gens à créer des entreprises

Quels sont les avantages de l’inscription en tant qu’auto-entrepreneur ?

Le principal avantage du statut d’auto-entrepreneur est la simplification des démarches administratives et le bénéfice d’une fiscalité avantageuse. En effet, le statut d’auto-entrepreneur permet une comptabilité simplifiée, moins compliquée et plus adaptée à vos besoins.

Le statut d’auto-entrepreneur permet également de bénéficier de l’exonération de franchise de TVA. Ce qui signifie qu’en dessous d’un certain seuil il ne sera pas nécessaire de facturer de TVA à vos clients. Enfin, le statut d’auto-entrepreneur n’exige aucun minimum de cotisations sociales ni aucun minimum de chiffre d’affaires.

En général, le statut d’auto-entrepreneur est destiné aux petites entreprises en phase de démarrage. Il consiste à attribuer aux micro-entrepreneurs et aux indépendants certains des avantages des sociétés de capitaux.

En effet, ce statut simplifie les démarches administratives, réduite à une seule déclaration comptable. Le statut d’auto-entrepreneur comprend également l’exonération des cotisations sociales pour les revenus imprévisibles. Si vous ne gagnez rien vous ne cotisez rien.

Le statut d’auto-entrepreneur est néanmoins à réserver aux très petites entreprises car il y a des plafonds de chiffre d’affaires. Il est également impossible de récupérer la TVA sur les investissements fait relatif au frais et achats liés à son activité.

Les services de myPOS pour les indépendants

Quel que soit votre statut, vous aurez besoin de solutions de paiement innovantes et pratiques pour votre business.

myPOS est un fournisseur indépendant de solutions de paiement pour les entreprises, les détaillants, les professionnels et les prestataires de services. Cette solution unique de bout en bout aide à construire une nouvelle activité ou à développer votre activité existante.

myPOS vous offre un compte pro en ligne gratuit pour toutes vos opérations.

Vous aurez l’occasion notamment d’utiliser différents services à savoir :

Aujourd’hui, le paiement en ligne est très répandu. Il est devenu une nécessité dans la vente en ligne. L’achat sur Internet s’est beaucoup développé, les utilisateurs étant de plus en plus habitués aux achats en ligne. Avant de vendre vos produits sur Internet, il faut donc penser à ceux qui financeront leurs achats.

L’étape de paiement final doit être la plus simplifiée possible car si la plupart des clients ne vont pas au bout du processus c’est qu’ils éprouvent des difficultés au moment de concrétiser leur achats.

Qui dit paiement en ligne ne dit pas forcément site internet. En effet vous pouvez envoyer des demandes de paiement et ainsi être payé instantanément et en toute sécurité. Tout en suivant cela directement sur votre tableau de bord.

Un TPE virtuel est un logiciel de point de vente basé sur le cloud qui est utilisable sur n’importe quel appareil. Pour votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette afin que vous puissiez emmener votre solution de paiement partout. La seule chose dont vous aurez, c’est d’une connexion internet.

myPOS propose une solution pour vos offres à abonnements. Le client doit simplement saisir les détails de son compte sur la page de paiement envoyée et voilà ! Les détails de son compte sont enregistrés afin que vous puissiez le facturer régulièrement.

Conclusion

Si le statut de freelance permet une plus grande liberté dans son activité. Il est nécessaire d’avoir des solutions de paiement fiable. Le paiement en ligne est devenu une méthode prisée par les utilisateurs, bien que la sécurisation des transactions puisse être un point d’interrogation.

Faire appel à un service de paiement comme myPOS est devenu obligatoire pour tout freelance ou autoentrepreneur qui souhaite réussir. Le large éventail de solutions de paiement proposé par myPOS permet aux freelances de se concentrer sur leur cœur de métier sans ce préocupper de leur système de paiement

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3