Blog myPOS Nouvelles Sur Les Produits

Machine à carte bancaire – comment choisir le bon appareil ?

Les cartes bancaires font désormais partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons pour effectuer des achats en personne, retirer de l’argent aux guichets automatiques ou même effectuer des paiements et des achats en ligne. Compte tenu de leur grande prolifération, il est normal de ne pas prêter beaucoup d’attention à nos cartes bancaires dans nos portefeuilles, mais il est utile de s’intéresser à leurs origines, à leur fonctionnement ainsi qu’à leur association avec une machine à carte bancaire ou le terminal de paiement.

Mais d’abord, remontons dans le temps et explorons les origines de la carte bancaire en France. Aujourd’hui, les cartes bancaires dans le pays sont souvent appelées “cartes bleues” et il y a une très bonne raison à cela. En effet, dès 1967, six prestataires de services financiers français (BNP, CCF, Crédit du Nord, CIC, Crédit Lyonnais et Société Générale) se sont regroupés pour fournir la première carte bancaire, également appelée carte bleue. Ensemble, ils ont été appelés Carte Bancaire ou CB en abrégé.

Puis, à peine cinq ans plus tard, en 1972, CB et BankAmericard (Celle-ci est rebaptisée Visa en 1976) s’associent pour donner naissance à la carte bancaire VISA. Et aujourd’hui, toute mention d’une CB ou d’une “carte bleue” fait simplement référence à une carte bancaire normale. Il existe, bien sûr, des différences entre les cartes bancaires. Par exemple, il existe des cartes de débit, des cartes de crédit, des cartes prépayées et des cartes à usage électronique. Mais en fin de compte, elles remplissent la même fonction : elles permettent à leurs détenteurs de payer dans les magasins, en ligne ou en personne, ce qui contribue à atténuer les difficultés de paiement. Par conséquent, l’utilisation de l’argent liquide est en baisse et l’utilisation des cartes bancaires est de plus en plus courante, notamment en Europe.

Ceci étant dit, il est également important d’examiner comment une carte bancaire fonctionne en conjonction avec un appareil de carte bancaire. Pour en savoir plus, jetez un coup d’œil ci-dessous.

Pourquoi l’appelle-t-on carte bleue ?

Eh bien, pour deux raisons principales :

  • La première raison est que la carte est physiquement bleue pour correspondre aux maillots des joueurs du tournoi de rugby de la Cinquième Nation.
  • La seconde raison est d’indiquer ou de correspondre au bleu de “l’immensité céleste”. Cette carte ne pouvait pas être utilisée pour effectuer des retraits aux guichets automatiques, car ceux-ci n’avaient pas encore été inventés, mais elle pouvait aider les consommateurs à effectuer des achats.
Paiement par carte bancaire

Achetez le terminal de paiement qui convient à votre entreprise !

Acceptez les cartes bancaires via votre TPE traditionnel ou intelligent et profitez d’un accès instantané a vos fonds.

Découvrir les offres

Comment fonctionne une machine à carte bancaire ?

La carte bancaire a été conçue pour fonctionner avec une machine à carte bancaire. Généralement appelée machine à carte bleue en France, ou terminal de paiement, la machine à carte bancaire est essentiellement un mécanisme de communication. Pour mieux comprendre, il faut d’abord revenir sur la structure physique d’une carte bancaire.

Une carte bancaire est généralement équipée d’une bande magnétique ainsi que d’une puce NFC spéciale qui contient de nombreuses informations sur le titulaire de la carte et son compte spécifique auprès d’une institution financière donnée.

Par conséquent, lorsqu’un titulaire de carte présente sa carte bancaire à un TPE et que celle-ci est lue (que ce soit sans contact, par le biais d’un paiement par carte à puce ou par bande magnétique), les informations sont lues par la machine à carte bancaire et le processus de communication commence. En substance, le processus de communication implique les quatre parties suivantes de la transaction :

  • L’émetteur de la carte bancaire du titulaire de la carte.
  • Le commerçant
  • La banque du client
  • La banque du TPE (le commerçant).

Une fois que ce processus de communication est lancé, et bien qu’il semble compliqué, il ne prend en fait que quelques secondes, il sera déterminé s’il y a suffisamment d’argent sur le compte du titulaire de la carte et si c’est le cas, ces fonds seront alors transférés du compte du client vers le compte du commerçant. Dans la plupart des cas, ce transfert de fonds s’effectue sur une période de quelques jours, bien qu’il existe sur le marché des fournisseurs uniques qui proposent un règlement instantané des fonds. Cela signifie que le paiement apparaît sur le compte du commerçant immédiatement après que le client a effectué un achat sur la machine à carte bancaire.

Comment installer un machine CB ?

En tant que marchand opérant sur le marché français, investir dans un appareil à carte bancaire est essentiel pour aider votre entreprise à se développer car aujourd’hui, plus que jamais, un nombre croissant de clients préfèrent payer par carte en raison des caractéristiques de sécurité de ces cartes. Si vous souhaitez installer un machine CB, vous devez d’abord prendre quelques décisions.

Tout d’abord, il est essentiel de déterminer si vous souhaitez louer un équipement particulier (le distributeur de cartes) auprès d’une banque (avec les coûts de location, les frais mensuels et annuels que cela implique) ou si vous souhaitez vous adresser à un autre prestataire de services d’acceptation des paiements pour vous aider à accepter plus facilement les paiements. Si vous optez pour la première solution, vous devrez signer de longs contrats et l’investissement peut devenir assez élevé avec tous les frais que cela implique, ce qui n’en fait pas une option viable pour votre entreprise. En revanche, si vous choisissez un prestataire de services de paiement et achetez votre appareil, votre investissement sera unique et vous n’aurez à prendre en compte que les frais de transaction liés au processus d’acceptation des paiements.

Ensuite, vous devez examiner le type de contrats que vous êtes tenu de signer avec votre fournisseur. De toute évidence, pour un contrat de location, les frais seront plus élevés, ce qui n’est pas propice à la rationalisation de la trésorerie de votre entreprise. En revanche, certains prestataires de services de paiement auprès desquels vous achetez votre machine à carte bancaire vous proposent des contrats attractifs, ni longs ni difficiles à comprendre. En d’autres termes, ils sont transparents.

Comment choisir la bonne machine à carte bancaire ?

Si vous recherchez en ligne des machines à carte bancaire, vous risquez d’être submergé par tous les choix qui s’offrent à vous. Par exemple, vous pouvez choisir entre des appareils de paiement portables, mobiles ou de comptoir, ou même transformer votre smartphone Android en un appareil de paiemont mobile. Il y a aussi les systèmes ePOS et les appareils sans surveillance, ce qui signifie que vous avez beaucoup d’options devant vous. Il faut donc faire un choix qui convient à votre entreprise. Si vous êtes un magasin de détail, un appareil fixe ou de comptoir pourrait être la meilleure option pour vous. En revanche, les terminaux de paiement portables sont parfaits pour les restaurants ou les taxis, qui exigent que la machine CB soit apportée au client à sa table.

En outre, vous devrez choisir des appareils offrant une connectivité Internet permanente, opter pour un appareil intelligent si vous avez besoin d’applications spécialisées et vous demander si vous devez imprimer des reçus papier ou si vous pouvez envoyer des reçus numériques à vos clients par e-mail ou SMS.

En fin de compte, lorsque vous choisissez une machine à carte bancaire, vous devez réfléchir aux besoins uniques et spécifiques de votre entreprise, puis réduire les options pour choisir la meilleure machine à carte pour votre entreprise.

Conclusion

Avec un peu d’histoire derrière la “carte bleue” et les “cartes bancaires” en général, le lien entre ces cartes et les machines à cartes bancaires a été établi. Il est clair que les deux sont étroitement liés, et le processus de communication qui a lieu entre eux est crucial pour un paiement réussi. Lorsque vous choisissez votre machine à carte bancaire, vous devez tenir compte de plusieurs éléments : sera-t-elle destinée à un emplacement fixe ou avez-vous besoin d’un TPE mobile ? Peut-il être traditionnel, ou avez-vous besoin d’applications pour vous aider à gérer votre entreprise ? Si c’est le dernier cas, envisagez d’opter pour un appareil intelligent. Ensuite, vous devez déterminer si vous avez besoin d’imprimer des reçus ou de les envoyer par SMS ou par e-mail. Enfin, considérez les coûts de transaction, si votre fournisseur d’acceptation de paiement vous offre un compte pro gratuit avec une carte VISA professionnelle gratuite et si vous aurez un accès instantané à tous les fonds reçus au cours de l’exploitation de votre entreprise.

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3