Blog myPOS Conseils

Paiement par carte à distance, tout ce qu’il faut savoir avant de l’utiliser

Le commerce électronique étant en constante évolution, il est devenu nécessaire de faciliter les paiements pour répondre aux besoins d’une clientèle qui n’est pas physiquement présente lorsqu’elle effectue une transaction.

Afin de faciliter ces paiements est apparue la forme de transactions sans présence de carte (CNP) également appelées transactions MO/TO (Mail Order/Telephone Order)

Elles offrent de larges possibilités aux clients éloignés du commerçant.

Mais que sont exactement les transactions CNP et sont-elles sûres ?

Découvrez-le dans cet article !

Qu’est-ce qu’une paiement à distance ?

Il existe plusieurs définitions des paiements par carte à distance.

Les transactions sans présentation de carte signifient que le client se trouve à une distance physique du commerçant, que ce dernier ne voit pas la carte ou n’y a pas accès physiquement. Le commerçant saisit donc les données fournies par le client sur un TPE virtuel dès lors que l’ordre est donné et que le paiement à distance peut être effectué.

Les fraudes sont-elles possibles ?

Bien que les transactions MO/TO ou paiements à distance aient augmenté au cours de la dernière décennie, ce type de paiement comporte certains risques, notamment la fraude.

Par exemple, la carte présentée ne pouvant pas être examinée physiquement par le commerçant, une personne ayant mis la main sur votre carte peut l’utiliser à des fins frauduleuses sans que le commerçant puisse s’en rendre compte, ce qui augmente les risques.

Ces types de transactions sont plus exposés à la fraude pour certaines raisons, par exemple le fait qu’elles ne soit pas protégées par une carte à puce et un code PIN, que le commerçant ne puissent pas vérifier l’authenticité de la carte et qu’il n’est pas en mesure de vérifier l’identité du titulaire de la carte.

En effet au Royaume-Uni les statistiques montrent qu’en 2019, 470,2 millions de livres sterling de paiements à distance ont été signalées comme frauduleuses, contre 110,0 millions de livres sterling en 2002.

Il existe cependant des moyens d’atténuer les risques et les fraudes

Comment prévenir les paiements à distance frauduleux ?

Les commerçants peuvent s’attendre à payer des rétrofacturations pour transaction frauduleuse, c’est une des conséquence de la fraude pour les commercants. Les commerçants peuvent néanmoins compter sur plusieurs outils afin de limiter leur exposition à la fraude et ainsi accepter les paiements à distance de façon plus sécuritaire. 

Examinons de plus près certains de ces outils pour aider à minimiser vos risques.

1. Les codes sécurisés par Visa et MasterCard

Dans le milieu des paiements à distance, les principaux émetteurs de cartes du monde entier fournissent certains services d’authentification pour leurs cartes.

MasterCard utilise une solution appelée “SecureCode”, VISA propose le service “Verified by Visa” tandis que chez American Express il s’agit du service SafeKey. Tous permettent d’authentifier l’identité des titulaires de cartes lors d’un achat sur Internet.

Quel que soit son nom, le principe reste standard et efficace : L’authentification se fait par l’intermédiaire d’un message demandant au propriétaire de la carte de saisir un mot de passe qu’il est le seul à connaître. Il s’agit d’un logiciel spécialisé qui reconnaît la carte sur le site du commerçant ou la passerelle de paiement.

2. Le service de vérification des adresses

Bien que ce service soit généralement limité au Royaume-Uni en Europe, il s’agit d’une autre forme de limitation des fraudes par paiements à distance. Il s’agit généralement de vérifier et de valider l’adresse de facturation du titulaire de la carte.

3. Code de sécurité de la carte ou numéro CVV

Le numéro CVV est un code généralement à trois chiffres situé au dos de la carte, qu’un commerçant demande lorsqu’il accepte un paiement à distance.

Exiger le CVV du client est un autre moyen de réduire la fraude, car cela permet de s’assurer que le titulaire de la carte à la carte physique devant lui. Cela peut s’avérer difficile pour les fraudeurs qui ne disposent que des données de façade de la carte, comme le numéro PAN de la carte et la date d’expiration.

4. Les détails de la carte

Pour prévenir les transactions frauduleuses les commerçants sont encouragés à demander à leurs clients certaines des informations suivantes lors des paiements à distance :

  • Nom du titulaire de la carte tel qu’il figure sur la carte
  • La date d’expiration de la carte
  • Adresse de facturation
  • Numéro CVV
  • Numéro de téléphone et/ou adresse électronique
  • Numéro de compte

5. Autres bonnes pratiques

Il existe des signes révélateurs d’activités frauduleuses et bien que la liste des mesures ci-dessus ne soit pas exhaustive, la mise en place de celles ci permet de réduire les risques. 

Par exemple, si vous recevez une commande en ligne, collecter le numéro de téléphone de votre client puis l’appeler pour confirmer la transaction est une mesure permettant de réduire les fraudes.

Si les envois prioritaires sont coûteux cela peut être une indication d’une possible activité frauduleuse.

Enfin, si vous avez des clients réguliers qui font un achat qui semble hors du commun, prenez contact avec eux pour vous assurer qu’il s’agit bien de lui.

Assurez-vous également en tant que commerçant d’être conforme à la norme PCI DSS.

Il s’agit d’une pratique importante qui vous aidera à réduire les risques d’activités frauduleuses lorsque vous acceptez des paiements via votre terminal virtuel.

Le terminal virtuel myPOS MO/TO

Aussi pratique qu’un terminal de paiement physique, le terminal virtuel myPOS est un moyen sûr et sécurisé d’accepter des paiements du monde entier sur votre compte myPOS.

De plus, l’utilisation d’un terminal virtuel MO/TO présente plusieurs avantages.

  • Vous pouvez l’utiliser depuis votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette, ce qui rend votre entreprise encore plus mobile.
  • Utilisez l’application mobile myPOS pour suivre vos transactions en temps réel.
  • Accordez un accès spécifique aux employés, leur permettant également d’accepter des paiements.
  • Traitez les transactions MO/TO directement à partir de votre compte
  • Profitez d’une liberté totale sans avoir à installer de logiciel ou de matériel supplémentaire

Afin d’utiliser ce service dans votre entreprise, vous devrez passer par un processus de vérification pour que notre équipe puisse déterminer si vous y avez droit.

Une fois que c’est fait, vous êtes sur le point d’accepter des paiements MO/TO sûrs et sécurisés !

Et le mieux, c’est que chez myPOS, nous suivons des normes et des procédures de sécurité strictes, de sorte que tout risque de fraude est minimisé.

Inscrivez-vous et acceptez les paiements à distance !

Les paiements à distance – ou CNP – gagnent en popularité et constituent une source de revenus essentielle pour de nombreux commerçants.

Le terminal de paiement virtuel myPOS est une solution facile pour toutes vos opérations d’acceptation de paiements à distance !

Partager cette publication:

Publications associées

Contactez-nous
Cookie

Sélectionnez vos préférences en matière de cookies

2-3